Les enjeux de la musique pour le territoire

La communauté de communes œuvre, selon le cadre de sa compétence, en faveur du développement de la culture sur l'ensemble du territoire et pour tous les habitants. Elle souhaite s’attacher à favoriser l’accès de tous à une offre de services de qualité et de proximité.

Concernant le champ de la musique, la politique culturelle de la Communauté de Communes implique notamment deux objectifs :

  • Agir pour le développement de l’enseignement et la pratique collective de la musique
  • Faire de la culture un vecteur d’attractivité et de cohésion du territoire par le soutien à des évènements de dimension intercommunale

De ce fait la Communauté de Communes : 

  • Gère l’école de musique intercommunale (EMI),
  • Subventionne le fonctionnement de l’association Escale musicale,
  • Finance l’intervention de « Musique & Danse 44 » dans les écoles primaires des communes du secteur de St-Gildas-des-Bois et l’intervention de l’EMI dans les écoles primaires des communes du secteur de Pont-Château.
  • Collabore, et ou soutient, des projets transversaux culturels d’intérêt intercommunal (musique et/ou lecture publique) en lien avec des partenaires institutionnels locaux (communes), départementaux (BDLA, Musique&Danse44, Education Nationale/Rectorat) et/ou régionaux (DRAC), des associations culturelles locales.
  • Soutient financièrement et techniquement le Festival « Rencontres franco-américaines de musique de chambre ».

Les enjeux pour le développement de la musique sur le territoire

Ces enjeux ont été définis par les élus de la Communauté de communes du Pays de Pont-Château / St-Gildas-des-Bois en tenant compte des conclusions du diagnostic de l’enseignement de la musique et du diagnostic de fonctionnement de l’École de musique intercommunale.

 
Ces enjeux sont les suivants :

1/ Poursuivre la volonté de la collectivité en permettant aux habitants du territoire de bénéficier d’une formation musicale de qualité et diversifiée, alliant plaisir et apprentissage.
2/ Permettre aux élèves des structures de formation musicale du territoire de devenir des musiciens amateurs autonomes et acteurs de la vie culturelle locale,
3/ Réaffirmer le caractère intercommunal de l’Ecole de musique (EMI) avec la définition d’un nouveau projet d’établissement, et la mise en place d’une complémentarité avec l’Escale musicale.
4/ Formaliser et continuer le soutien à l’Escale musicale, second acteur de la formation musicale sur le territoire.
5/ Permettre aux enfants du territoire de bénéficier d’une sensibilisation à la culture musicale