Randonner, ça rime avec s’ennuyer ?

Certains diront que randonner (que ce soit à pied, à vélo ou à cheval), c’est ennuyeux : trop de routes, paysages monotone, mauvais temps, …

Voici une liste d’idées pour faire face à ce sentiment :

 

  • Ecoutez. De la musique. Le temps passera plus vite et les bruits extérieurs ne parasiteront plus le paysage qui s’offre à vos yeux. Attention cependant à rester vigilant, notamment quand vous évoluez sur une route ouverte à la circulation automobile.
  • Préparez. Eh oui, la randonnée, ce n’est pas seulement l’acte en lui-même mais aussi la préparation de votre parcours. Prévoyez des itinéraires secondaires pour doser l’effort selon votre humeur.
  • Regardez. Je dirai même plus : admirez. La nature s’affaire tout autour de vous. Prêtez-y attention.
  • Pensez. Laissez libre court à vos pensées. Certains préfèreront réfléchir au sens de la vie, d’autres au travail. Dans tous les cas, ce n’est pas du temps perdu
  • Partagez. Ami, collègue, famille. Peu importe. C’est l’occasion d’échanger sur votre dernière toile, livre de chevet, ragots au boulot, … Et n’oubliez pas : Si vous pouvez marcher et parler en même temps, c’est la bonne cadence !
  • Photographiez. Le long du Brivet, un héron prend son envol… Partager ce moment photo à l’appui sera d’autant plus agréable. Donner un sens artistique à votre randonnée permettra en plus de ne pas se focaliser uniquement sur vos cuisses qui commencent à dire stop !
  • Comptez. En enregistrant vos itinéraires, vous pourrez plus facilement vous rendre compte de vos progrès. Pour ça, plusieurs solutions existent : cartographie en ligne (Google Maps), podomètre, smartphone. Comparez vos performances avec votre entourage. Rien de tel qu’une petite rivalité amicale pour vous motiver à grimper cette côte qui vous résiste !

 

Ennui en randonnée

 

On pourrait faire une liste longue comme le canal de Nantes à Brest mais 8 idées, c’est déjà bien. Allez, une neuvième pour la route : ennuyez-vous ! Oui, ça contredit tout ce qui a été énoncé plus haut. Je sais. Mais s’ennuyer, ça fait partie de la randonnée. Tout le monde n’a pas le temps de s’ennuyer ! Bande de chanceux !